Comme une impression certaine de «Jamais vu»

Publié le par Fabrice

Comme une impression certaine de «Jamais vu»

Après avoir sillonné toutes les parcelles et prélevé dans chacune un échantillonnage de grappes, les avoir foulées puis recueilli les jus, les résultats des analyses sont tombés:

Tout est prêt!

Qui l'eut cru?

Lors de notre grande promenade dans les vignes, nous l'avions bien constaté cet effet sécheresse qui persiste et s'aggrave sans aucune précipitation de prévue dans les jours à venir. Ici, des grains noirs qui perdent leur brillant et qui se flétrissent au soleil. Là des grappes déjà sèches, plus loin d'autres qui résistent beaucoup mieux. Pas à pas, les yeux rivés sur l'ensemble, le scénario de ces vendanges 2016 s'est construit.

Ce matin, l'e-mail du laboratoire est ouvert en plein écran sur l'ordinateur.

Il faut démarrer sans tarder!

C'était prévu, la cave est prête, les bennes aussi. Le portable en main, je convoque les mercenaires de la Maison. Rendez vous demain matin à la cave.

Oui Fabrice... Ca roule!... Ha bon?... D'accord!... Tranquille Fab... Prends ton chapeau... A demain cousin!... Ca marche!... Merci... Ok Tonton... T'avais pas dit lundi?... On va crever.

Les vendanges?

C'est toujours un peu rude. A demain...

 

Comme une impression certaine de «Jamais vu»
Comme une impression certaine de «Jamais vu»

Publié dans Vendanges 2016

Commenter cet article