Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

1 articles avec le pont de codolet

Cérémonie d’inauguration du Pont: La fête

Publié le par Fabrice

Cérémonie d’inauguration du Pont: La fête

En commémoration de la cérémonie d’inauguration du Pont de Codolet.

Le 25 Octobre 1877

La Fête.

Plus de 6000 personnes étaient accourues a cette imposante cérémonie que, par délégation spéciale de monseigneur l’évêque de Nîmes, présidait M. le curé de Bagnols, chanoine honoraire, assisté de MM. Les curés de Rédessan, Laudun, Orsan, St Etienne des sorts, et Codolet.

M. le Préfet du Gard, M. le sous Préfet d’ Uzès, M. le député de l’arrondissement, entouré de tous les maires du canton de Bagnols, et d’un grand nombre de ceux de Roquemaure et Pont St Esprit, donnaient par leur présence à cette fête un éclat aussi grand qu’inespéré et dont Codolet devra toujours être fier.

A son arrivé, M. le Préfet, salué par les acclamations enthousiastes de la foule, a été reçu par la municipalité sous un élégant arc de triomphe, au fronton duquel était écrit: Dieu et patrie.

Le cortège officiel a défilé dans les rues toutes pavoisées et s’est rendu à l’église pour assister à la messe qu’a célébrée M. l’abbé IMBERT, curé de Rédessan, ancien curé de Codolet, sous la sage administration duquel ont été construite l’Eglise, la maison curiale et l’école des filles.

Apres la messe, M le Préfet a visité l’école communale des filles, dirigée par les religieuses de l’Immaculée conception, dans l’établissement que la commune doit à la libéralité de Mlle Maria ROCHE.

A midi, un banquet réunissait plus de soixante personnes dans le grand salon de Mlle ROCHE. Au dessert, M. le maire de Codolet a porté un toast aux hôtes de distinction, à Monseigneur l’ Evêque si bien représenté, à M. le Préfet, à M.BARAGON, député de l’ arrondissement, les remerciant d’ être venus à cette fête, ensuite, au nom de tous, il a dit a M. Alfred Ribière, notaire de Bagnols, que la population de Codolet n’ oublierait jamais la part qu’ il a prise au sujet de l’ entreprise, les efforts constants, la persévérance, le dévouement sans bornes qui ont permis de mener à bien une œuvre aussi désirée qu’ elle était nécessaire.

M. le Préfet et M. le curé de Bagnols ont successivement répondu à M. le Maire.

M. Baragnon a porté la santé de M. le Maréchal de MAC-MAHON, président de la République: son improvisation a provoqué l’enthousiasme de la nombreuse assistance qui interrompait fréquemment l’orateur par les applaudissements les plus chaleureux.

Enfin, M. Alfred RIBIERE a bu à la santé de la population de Codolet dont il s’est montré l’ami le plus ardent et dévoué.

A trois heures, les cloches annonçaient à toute volée que la bénédiction du Pont allait avoir lieu. Le cortège officiel, précédé par les musiques de Codolet et Laudun, a défilé au bruit des détonations, traversant sur son parcours d’environ quinze cent mètres du village au Pont, les rangs pressés d’une foule compacte et respectueuse.


Publié dans Le Pont de Codolet

Partager cet article