A l'aube du quatrième jour.

Publié le par Fabrice

A l'aube du quatrième jour.

Ce matin tout le monde s'active dans les vignes et tandis que l'étoile brûlante se lève, la syrah rejoins les grenaches dans les bennes à vendange. Pas une goutte de rosée sur le feuillage, la journée s'annonce encore chaude. Les lames de sécateurs collent, leurs ressorts aussi.

Bientôt ce sera la chemise, le tee shirt, le foulard, la casquette et le bandana...

Des orages sont annoncés pour demain, une grosse goutte froide parait il.

Il faut imaginer le truc... Peut être le déluge?

Alors, à l'aube du quatrième jour, si le déluge est annoncé: Nous attendrons que ça passe.

On en a connu bien d'autre...

A l'aube du quatrième jour.
A l'aube du quatrième jour.
A l'aube du quatrième jour.
A l'aube du quatrième jour.
A l'aube du quatrième jour.
A l'aube du quatrième jour.
A l'aube du quatrième jour.

Publié dans Vendanges 2016

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article