Les douleurs du jour.

Publié le par Fabrice

Les douleurs du jour.

De bon matin, à l'automne, les souches vibrent et leur feuillage tremble devant l'avancée inexorable de la ligne de vendangeurs.

Les sangliers s'enfuient...

Aujourd'hui dans ces vieilles vignes, nous rentrons des grenaches noirs mêlés de clairettes roses et blanches.

De belles couleurs !...  J'adore !

Il fait bon, l'air est frais mais bientôt les vestes vont s'entasser dans les cabines des tracteurs. Les bennes de raisins se succéderont toutes les trente minutes sous le chaud soleil et les bouteilles fraîche vont se vider à vitesse grand V, la pénurie d'eau va se faire sentir, les rangs de vignes vont paraître interminables.

A se demander si elles ont une fin, peut être même qu'il n'y a pas de bout?...

Les casquettes vont griller et la musique qui suinte d'un i-phone va devenir insupportable.

« Coupe ta musique ! »...

Les retardataires seront abandonnés à leur sort et les videurs de sceaux essoufflés s'entraveront les pieds.

Les esprits vont s'échauffer.

Les âmes fatiguent...

Nous feront une pause et on s'agglutinera à l'ombre des bennes. Une cigale se mettra à chanter pour nous rappeler à l'été ou pour nous assassiner?

Puis nous y retournerons pour ne plus s'arrêter ?

Il est seize heures trente, la cuve est pleine.

Après une semaine harassante et encore du beau temps annoncé pour la semaine prochaine, nous nous permettons un week-end prolongé.

Allez ! A lundi !

Bon week tout le monde !

 

Les douleurs du jour.
Les douleurs du jour.
Les douleurs du jour.
Les douleurs du jour.
Les douleurs du jour.

Publié dans Vendanges 2016

Commenter cet article

Michele 24/09/2016 23:44

J aime les raisins qui volent
Quelles belles couleurs sur tes photos
Toujours de beaux textes