Les vendanges 2017 s'annoncent

Publié le par Fabrice SAUT

Les vendanges 2017 s'annoncent
Les vendanges 2017 s'annoncentLes vendanges 2017 s'annoncent

Les vendanges 2017 s'annoncent précaires. Il fait toujours très chaud et les prévisions météorologiques pour les jours à venir ne nous rassurent pas du tout. L'été n'en fini plus, la sécheresse s'est installée dans le vignoble et le manque d'eau se fait ressentir sur le végétal. La vigne souffre, les grains de raisins ne gonflent pas ou plus et déjà nous constatons un nombre élevé de grappes qui se flétrissent. Pleuvra ? Pleuvra pas ? Peut être même qu'il ne pleuvra plus jamais?

«Vas savoir !»

Les nuits plus fraîches succédant à cet ensoleillement exceptionnel sont favorables à la synthèse polyphénolique des grains et ceci favorise une qualité de jus significative pour ce millésime.

Afin de définir la date optimale du début des vendanges, les parcelles de vignes ont droit à une visite d'inspection tous les deux jours.

L'état sanitaire est excellent, les grappes noires des syrahs, plus petites, concentrées, sont mûres et atteignent un degré alcoolique probable de 14 ! Les grappes de grenache qui ont subi une coulure phénoménale au début du printemps, sont beaucoup plus lâches et présentent un degré potentiel de 13,5. Le cinsault, cépage méridional dans l'âme, fini sa maturité à l'ombre de son feuillage, même si ses grains renferment moins de jus. Les carignans se concentrent, mais les vieilles vignes ne nous attendront pas plus longtemps si la décision d'attaquer n'est pas prise. Et il y a les grenaches blancs, plutôt dorés cette année, qui, lundi 28 août 2017, rentreront les premiers à la cave. Et oui la décision de vendanger est prise. Une mise en route sous le soleil et la chaleur !

Oui, dans ce nouveau pays d'Occitanie, anciennement Langue d'Oc, les vendanges se suivent et ne se ressemblent plus ... Du jamais vu !

Mais c'est le jeu ...

Les vendanges 2017 s'annoncentLes vendanges 2017 s'annoncent
Les vendanges 2017 s'annoncent

Commenter cet article