Intemperies dans le Gard ou Rencontre sous la pluie.

Publié le par Fabrice


2.JPG


Le ciel noir gronde depuis trois jours et la pluie ne cesse ne tomber.
Une camionnette se gare dans les flaques de la cour.
Derriere la buée de la vitre, je guette ces visiteurs perdus sous le déluge.
Armés d'un micro aux poils noirs, une capuche s' approche.
Escortée d'un second capuchon, celui-là armé d'une caméra sur l' épaule.
Un troisième homme reste au volant du véhicule qui eclaire plein phares les vignes.
Ola ? ... Des martiens.
Parka militaire sur le dos, je sors à leur rencontre.


3.JPG


Présentations faites, ce n'est qu'une équipe de France 2, en reportage sous les intempéries.
A la question " vous habitez ici depuis longtemps?"
- Depuis toujours.
- Et la rivière en crue vous fait t-elle peur ?
- Maintenant que les médias sont là alors il n' y a plus de soucis a se faire.
- Ha bon ?
- Biensur madame, j'ai vécu les fameuses crues de 2002 et 2003. Et je peus vous confirmer que les Catastrophes, les vraies, ne sont jamais annoncées.
- Nous habitons une drôle de planète. Quand il fait beau en été c'est alerte il fait chaud. Quand le Mistral souffle c'est alerte a la tempête. Quand il neige c'est alerte au froid.
Et aujourdhui c'est alerte à la pluie. Demain vous reviendrez pour alerte il fait jour, alerte il fait nuit.
- Mais les eaux montent et que faites vous? vous montez vos meubles? vous vous refugiez a l' étage ? peut-on vous filmer en train de sauver des affaires ?
- ...? ...
- Désolé mais je n' ai rien a sauver, ça ne risque rien pour le moment vous savez. La rivière est en crue, mais elle n' est pas sortie de son lit. Il faut juste la surveiller. Venez avec moi, on va la voir, elle n'est pas loin.


4.JPG


Cinquante mètres plus bas, sur la berge me voilà sous le flash du projecteur à expliquer le lit mineur de la rivière qui correspont à l' écoulement naturel du cour d'eau puis le lit moyen dans lequel les eaux débordent pendant les grosses pluies d'automne et enfin le lit majeur qui se situe sur le talus la-bas. Et ce n'est qu'au delà qu'il y a Catastrophe !

C'est à dire encore 6 mètres d' eau de plus.

Qu'il y a encore une dizaine d'années la rivière de Céze débordait naturellement tout les deux ans.

- Et là ? Quelles sont vos impressions ?
- Et bien lorsque les eaux ne charrient plus de tronc d'arbres ou de bois mort, c'est déja la décrue et les eaux baissent. Ils ne se passera rien.
- Comment vous savez tout ca ?
- Je suis né au bord de la rivière...


5.JPG


Rentrons voir les infos : "Suite aux fortes pluies que subit le Sud de la France. Alerte Catastrophe dans le Midi."
Il pleut toujours.

La Céze à debordé moins que  d' habitude, mon portable vibre pour la quarantième fois: "Ceci est un message urgent de votre maire... la Céze a atteint 6,79 mètres etc etc..."
Je ne suis pas passé au journal télévisé. La prochaine fois, je rentre le tracteur dans la cuisine devant les caméras et pour le spectacle, penché à la fenêtre, je regarderai au loin, l'air decomposé, soucieux de l'avenir de ce monde.


6.JPG


Publié dans Actualités

Commenter cet article