Marquisat de Codolet. 1621

Publié le par Fabrice

«La Terre et Seigneurie de Codolet est assise sur les bords du fleuve de Rhône, un des plus inconstants et des plus rapides.

A cause de son irruption, le Rhône divisa son territoire qui était attaché au continent de la terre ferme et en forma des îles et notamment celle qui est encore appelée l'île de Codolet.

Cette île, ni les autres, n'avaient été formées par des atterrissages, mais c'était l'ancien terrain qui avait été rompu et divisé. Durant le Moyen-âge, cette Seigeurie était possédée en île par Antoine de Laudun, Seigneur de Codolet.

 

Codolet-les-iles.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Antoine de Joye, riche bourgeois anoblit par Louis XI en 1473, achèta la Seigneurie. A la fin du siècle, le 14 avril 1491, il la revendit ainsi que le Port de Codolet à Guillaume dAncezune; coseigneur de Caderousse, gouverneur de Roquemaure et de la Motte, conseillé du roi de France et visiteur des gabelles en Languedoc.

 

Les-iles-de-Codolet.jpg

 

« 14 Avril 1491

Messire Guillaume d'Ancezune, Coseigneur de Caderousse, Gouverneur de Roquemaure et de la Motte, conseillé du roi de France et visiteur des gabelles en Languedoc, acquit de noble Jean de Joye, la terre, seigneurie et juridiction de Codolet et îles en dépendant. »

 

Les îles dépendant de la terre étaient:

- l'île de la Piboulette, autrement Capefort.

- l'île de la Borrie.

- l'île de Gazargues.

- l'île du Cocu, appelée plus tard l'île du Mautemps.

- l'île de la Mourrade.

- l'îlon du Contentieux.

- l'îlon de Codolet.

- l'îlon de la Bigue.

- le brouteau des Penchinaires.

 

Ces îles ou îlons ne faisaient qu'un corps, sous le nom de l'île de Codolet, qui a été divisé par les irruptions du Rhône et de la rivière de Cèze, comme appert par les hommages prêtés de 1498 à 1673 par Guillaume, Aymard, Louis, Rostain et Joseph François d'Ancezune. Toutes les îles ci-dessus ont été formées depuis longtemps et se sont accrues par la démolition et débris du terroir de Codolet et de celui de Caderousse.

 

Les-Iles.jpg

 

L'île de Codolet, appartenant à la maison de Caderousse depuis plusieurs siècles, a été formée et s'est accrue par la démolition presque totale du terroir de Cadenet.

Par les déclarations des consuls et principaux habitants des lieux de Saint-Etienne des Sorts, de Codolet et de Caderousse, il paraît que le village de Cadenet et son terroir a été presque entièrement détruit par les inondations du Rhône, que les terroirs de Codolet et de Caderousse ont été considérablement diminués, et que les îles possédées par la Maison d'Ancezune de Caderousse se sont formées ou du moins considérablement accrues du débris de ces terres et de plusieurs domaines, que cette maison possédait dans le terroir de Caderousse et qui ont été emportées par le Rhône.

 

Codolet.jpg

 

Guillaume d'Ancezune en fit hommage au roi Louis XI, le 22 juillet 1462, qui contenait en autre terre dénombrée, à cause de sa justice et de sa souveraineté et non pas à raison d'aucune seigneurie privée, les îles se trouvant comprises comme faisant partie du domaine des anciens Seigneurs de Codolet.

Guillaume épousa, Gabrielle de Montdragon, dont il eut un fils: Aimar.

 

Aimar d'Ancezune, seigneur de Caderousse, Lieutenant général de l'artillerie de France, reçut dans son château de Caderousse la reine de France, accompagnée de Henri et de René de Nassau, père et fils, Princes d'Orange.

En 1533, Aymar d'Ancezune, fils de Guillaume, seigneur et capitaine du Thor, de Codolet et de Saint-Alexandre, conseiller du roi est visiteur général des gabelles à sel du Languedoc.

 

Port-de-Codolet.jpg

 

Son Fils, Rostaing d'Ancezune-Cadart, seigneur de Caderousse, Baron du Thor, Commandant la cavalerie légère du Comtat Venaissin, avait été élevé parmi les enfants d'honneur des Rois Charles IX et Henri III.

Il fut un des quatre seigneurs offerts en otage par le comte de Suze, commandant d'Avignon et du Comtat Venaissin en 1568, à Warik, au gouverneur d'Orange, au sujet de la reddition de cette place.

Il obtint du roi Henri IV le collier de l'ordre de Saint-Michel et une compagnie de cinquante hommes d'armes de ses ordonnances. 

En 1621, Jean-Vincent d'Ancezune-Cadart, Seigneur de Cadenet , Baron du Thor, Commandant les chevau-légers du Pape du Comtat Venaissin, obtiendra l'érection de la Terre de Codolet en Marquisat, par lettres patentes du Roi Louis XIII.


Publié dans Histoire de Codolet

Commenter cet article

Jean-Pierre Marechal 01/06/2015 16:20

Article très intéressant. Pourriez-vous me dire où se procurer les cartes du rhône qui illustrent votre article et/ou de quelle époque (année ?) elles datent ? Cordialement.

BONY 27/12/2011 16:13


Bonjour, bravo pour toutes ces infos, c'est très intéressant, connaissez-vous des livres spécifiques à l'histoire de notre région (CODOLET et alentours) ?


Merci et bonnes fêtes.


PATRICIA

Chevalier Brigand 28/12/2011 23:57



Bonnes fêtes et meilleurs voeux Patricia.


Il n'y a aucun ouvrage sur l'histoire de Codolet.


Fabrice